MENU

Tous éco-responsables

Le transport public contribue efficacement à lutter contre les effets de serre additionnels dont le premier responsable est le dioxyde de carbone (CO2). En France, le transport public routier thermique émet 156 g de CO2/voyageurs.km contre 207 pour la voiture.

Mais face aux enjeux du réchauffement climatique, il est nécessaire d’aller plus loin. C’est pourquoi Keolis Monts Jura se mobilise autour de trois priorités animées par son responsable QHSE : économiser l’énergie, réduire l’empreinte écologique, favoriser le choix des mobilités partagées.

Pour garantir cette ambition, un système de management environnemental est en place, des indicateurs sont suivis, des plans de progrès mis à jour en permanence. Preuve de cet engagement, Keolis Monts Jura adhère depuis 2012 au programme Objectif CO2 du transport routier, seul dispositif national proposant un référentiel global officiel, neutre et structurant en matière d’efficacité environnementale et énergétique à destination des entreprises de transport.

Economiser l’énergie pour émettre moins de gaz à effet de serre en choisissant les matériels et énergies les moins polluants, en sensibilisant le personnel, clients et prestataires aux économies d’énergie.

Points clés

  • 100% de véhicules aux dernières normes (Euro 5 ou Euro 6),
  • 100% de conducteurs formés et acteurs de l’éco-conduite (audits et suivi individualisé, dispositif de mesure mobile de la consommation, intéressement financier…).

Réduire l’empreinte environnementale par la diminution de la consommation d’eau, par la maitrise des risques environnementaux et la prévention des pollutions, par l’optimisation du recyclage des déchets, par la garantie du respect des obligations réglementaires. …par la sensibilisation de l’ensemble du personnel pour le rendre pro-actif dans ce domaine

Points clés

  • 100% des produits chimiques utilisés mis sous rétention,
  • Chauffe eaux solaires, éclairage automatique à leds… virtualisation des serveurs informatiques,
  • Extracteur des gaz d’échappement en atelier, désembourbeur,
  • Charte BurOvert, tri et recyclage du papier, sensibilisation à la réduction des impressions,
  • Procédure de contrôles réguliers des portiques de lavage, optimisation des lavages des véhicules sans nuire à la qualité de présentation.

Favoriser le choix des mobilités partagées par la sensibilisation de tous à l’occasion notamment de la journée du transport public, en menant des opérations de séduction pour inciter à utiliser les transports en commun… Et dans le même temps tout faire pour mériter l’intérêt et susciter l’attrait : des transports agiles et confortables, connectés et attentifs, à l’heure … , donner les clés pour que chacun expérimente et adopte des solutions nouvelles pour se déplacer et ainsi participer à une meilleure qualité de vie pour tous.

Points clés
Les transports publics ne contribuent qu’à 1 % de la pollution atmosphérique. Privilégier les transports en commun et délaisser la voiture permet de réduire l’émission de particules polluantes. En heure de pointe, un bus en milieu urbain :

  • transporte 70 personnes, soit l’équivalent de 54 voitures,
  • consomme 7 fois moins d’énergie par personne transportée que la voiture,
  • occupe 20 fois moins d’espace.

 

Un kilomètre effectué en transport public n’émet pas plus de 120 grammes de CO2.